Iconoplaste.com

infos

contact

Blog

Une forme audiovisuelle inédite.

Le projet Iconoplaste est un projet de média composite, fusion entre photographie 360° et vidéo. L'objet est une représentation online à la fois vivante, très qualitative et plus proche de l'expérience réelle. Que ce soit pour donner vie aux visites virtuelles ou enrichir un projet vidéo d'un ou plusieurs plans interactifs, cette solution apporte une émotion nouvelle et une authenticité inédite… ainsi que de nombreuses possibilités d'usage.

Exemples de réalisations

Réalisé dans le cadre de l'appel à projet des techniques numériques innovantes 2012 du ministère de la culture, ce média met en scène une conférencière de la  Rmn-Grand-Palais lors de l'exposition Bohème de l'automne 2012.

Interview du paysagiste Gilles Clément en immersion dans les jardins du musée du Quai Branly, lors du 5ème anniversaire de leurs réalisation. Juin 2012

A l'occasion du 5eme anniversaire de la mort de Soeur Emmanuelle, une immersion dans le monde des enfants afin de mieux partager leur regard. Octobre 2013

Atelier de Vincent Floderer, Artiste origamiste, réalisé pour l'exposition Biodiversté 2010 de la ville de Paris.

Boutique et interview d'Eric Chauvin, fleuriste. Février 2012

Visite au coeur des ateliers John Lobb, bottier sur mesure, Filliale du groupe Hermes. 2011-2012

Un peu de technique.

 

Il s'agit bien d'un projet de média composite. L' innovation technique est un procédé de fusion photo video que j'ai mis au point fin 2009 qui permet de donner vie à une représentation photographique 360° dans la limite d'un ou plusieurs champs d'angle fixes.

Les bénéfices de ce projet perdurent, malgré l'évolution de la video 360°, et fait de cette technique une orientation parallèle et pérenne de représentation expérientielle, même si les contraintes ne sont pas les mêmes, les projets sont donc différents.

Bénéfices :

  • La représentation de l'espace vivant est 50 fois (ou plus)  plus définie que la video fullHD, ou video 360°. Concernant  cette dernière, la définition dans le cadre de l"écran (ou dans le champs de vision pour l'oculus) est encore beaucoup plus basse.
  • Le ratio qualité/débit autorise une diffusion très qualitative en streaming, ce qui n'est pas le cas de la video 360°, qui pour être optimum doit être téléchargée.
  • Les possibilités de zoom et d'interaction avec l'environnement sont donc sans commune mesure, et autorisent le jeu et l'inclusion d'élements très haute définition.
  • toujours pour des raisons de qualité, ces plans intéractifs peuvent s'inscrire dans une production audiovisuelle full hd ou 4 k cinématographique (au cadrage imposé). ce qui est un des objectifs essentiel du projet.
  • La qualité de la représentation associé à la liberté de cadrage offrent une présence exceptionnelle et une émotion saisissante.
  • Les potentiels de possibilité de postproduction sont plus grands sur la partie photographiée, et laisse envisager de nombreuses possibilités créatives.
  • Les possibilités de développement sont nombreuse y compris utiliser les surface planes pour intégrer des pages web, transformer l'espace en médiatèque, et contenir l'information dans une représentation expérientielle de l'espace, plutot que l'inverse.  Le site web d'un musée par exemple peut être contenu dans la représentation du musée lui  même ce qui le renvoie online à sa fonction in-situ : présenter des œuvres et des informations au sein d'un espace vivant et incarné par la présence l'âme et les passions qui l'animent.

Origine du projet.

 après avoir travaillé pendant 10 ans en tant que retoucheur photos, j’ai partagé le regard de photographes et publicitaires, quand il s’est agi de passer de l’autre côté de l’objectif, j’ai cherché à êtres plus  respectueux de la signature du réel et de sa beauté intrinsèque, j’étais conscient et respectueux de la valeur de la subjectivité créative mais, à l'époque, le partage m’importait plus que l’œuvre, le sujet plus que l’objet et l’expérience plus que la représentation. J’ai donc créé un site qui s’appelle iconoplaste dans l’objectif de construire une sorte de représentation plus authentique plus crédible et mieux partagée, et pour ce plus proche de l'expérience. J'ai développé par la suite un procédé fin 2009 de fusion vidéo photo dans les images panoramiques.

 

 

Un projet riche de sens.

Globalement en étant plus proche de l’expérience ce projet soulève la question de la relation entre l’expérience et la représentation, ce qui nous renvoie à la motivation originelle de l’oeuvre et à la définition d’un espace humain, naviguant entre l’imaginaire et la réalité. Toutes les réflexions sont du coup permise, de tous les points de vue. " L'évidence est bien sûr qu'il est un projet vivant amené à être partagé, il s'agit bien sûr de donner un supplément d'âme à la représentation, c'est un projet de partage, partage des regards, des passions, des talents, et des signatures… etc…

 

Contact et demande de renseignement

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.